La nuit fût difficile. Ah, ce bon vieux "jet lag". On s'est finalement levé à 6h pour admirer la vue de notre chambre : un lever de soleil sur la plage Lafayette, une plage de sable noir. Une petite douche et hop, direction le resto de l'hôtel, avec vue sur l'océan, pour le petit déjeuner, ou plutôt, le méga petit dej avec viennoiseriesviennoiseries, pain, confitures multiples, salades de fruits, fromage blanc, jus de fruits de toutes sortes... et le tout a volonté. A 25 Euros le petit dej par personne, c'est normal. Une fois rassasié, nous retournons a notre chambre pour finir de préparer nos affaires et nous rendre dans le hall de l'hôtel pour prendre la navette de 8h qui nous emmènera au centre de Papeete.
     La navette nous dépose à côté de l'office de tourisme de Papeete. NousPapeete.Nous nous dirigeons vers le marché de Appétée, histoire de voir l'artisanat local. Nous en faisons le tour, mais décidons de ne rien acheter pour l'instant et de faire le tour de la ville avant. Nous partons pour le temple chinois. En chemin, nous passons devant le Centre Hospitalier de Papeete. Dommage, on a pas pris de CV. Le temple n'a rien d'extraordinaire. Nous faisons donc demi-tour pour aller visiter la cathédrale au centre en passant devant l'hôtel de ville. Il fait déjà chaud malgré l'heure matinale. On décide de boire un coup (un ice-tea) à l'oasis du Vaima prés de l'église. On est ensuite allé sur les quais par le quartier administratif. On  a longé tous les quais pour arriver à la zone portuaire. La chaleur et la faim ayant eu raison de nous, on fit rapidement demi-tour pour aller prendre un sandwich et notre première bière Hinano dans un petit troquet sur les quais. ouf ! Une fois repus et reposé, nous sommes retournés au marché pour faire quelques emplettes: un panier tressé (1400 xfp), du monoï (1000 xfp), un paréo (2000 xfp) et une chemise (3300 xfp). Nous avons ensuite traîné un peu dans le centre de Papeete avant de faire une halte sur un banc en attendant qu'on vienne nous chercher à 17h. Nous n'avons pas trouvé la ville de Papeete exceptionnelle. Elle est assez petite et un peu fouillis. De retour à l'hôtel, terrassés par cette journée de marche et par le décallage horaire, nous sommes allés récupérer dans le jacuzzi à coté de la piscine à débordement de l'hôtel. A 19h, nous descendons au restaurant de l'hôtel où nous mangeons pour Caro, un chaud-froid de thon rouge et pour Seb, une entrecôte. Après cela, nous sommes allés nous coucher vers 21h.

A suivre...
Les KilikolosKilikolos