Aujourd'hui dernier jour à Huahine et départ pour Taha'a. Cette nuit, Seb s'est battu avec un cafard dans la salle de bains. Le petit déjeuner a été accompagné de mouches, ravissant. Seb a été obligé de finir son yaourt debout. Caro a tenté la vache qui rit au petit déjeuner et ce n'est pas mauvais.  Notre avion pour Raiatea est à 15h15. On passe à la réception pour savoir à quelle heure ils nous emmènent à l'aéroport: ce sera 14h15. On rentre au bungalow pour préparer nos bagages. Après une averse tahiti douche, on décide d'aller marcher sur la plage en contrebas de la pension. On aperçoit rapidement 4 ou 5 pointes noires à dix mètres de nous. Ils sont à côté d'une petite passe et doivent venir chasser ici, l'eau est très peu profonde. On voit surtout leurs ailerons. On continue notre route pour aller presque jusqu'à Fare. Il fait chaud et on n'a pas prit d'eau. Au bout de la plage, on a une belle vue sur la baie de Fare. On prend quelques photos et demi tour. Il ne reste plus que 2 requins dans le lagon. On retourne à notre bungalow pour déjeuner quelques gâteaux saint Michel et la fameuse noix de coco d'hier. En peu de temps il arrive à l'ouvrir avec un caillou, la cassure n'est pas régulière mais on a pu boire l'eau et manger les 3/4 de la noix. On décide de ne pas tout manger car la noix de coco étant un laxatif naturel ce n'est pas raisonnable. On garde le reste pour plus tard.  A 13h45, on prend nos bagages et on file à la réception pour payer nos repas. Puis le patron nous emmène en 4x4 à l'aéroport avec un autre couple. On enregistre nos bagages pour décoller à 15h15. Dix minutes de vol et on atterrit à Raiatea. A l'aéroport, Teva, un employé du Fare Pea Iti nous emmène au bateau accosté juste à côté de l'aéroport. En effet, un chenal a été creusé dans le récif jusqu'à l'aéroport afin de conduire les passagers jusqu'à Taha'a qui n'a pas d'aéroport. Teva s'en donne à coeur joie. Tandis qu'il file sur le lagon, Caro et moi sommes aspergés à l'avant. On dirait bien Teva fait un peu exprès car le bateau change de direction pour percuter les vagues. Enfin, ça nous amuse bien aussi!! Après 30 minutes de course, on arrive au nord de Taha'a directement au Fare Pea Iti (maison de la petite chance) qui est accessible par son ponton privé. C'est le même concept que les chambres d'hôtes et il n'y a que 3 bungalows. Nous sommes accueillis par Sylvie et Jacques. Ils prennent nos bagages et nous emmènent à notre bungalow. Nous serons les seuls pensionnaires durant notre séjour. On effectue la visite du bungalow, c'est très spacieux avec une grande terrasse agrémentée d'une petite cuisine et d'un barbecue. Nous entrons ensuite dans la chambre avec son lit King size et son énorme moustiquaire. Ensuite, on découvre la salle de bains tout en galets avec une énorme douche e à côté un grand dressing. On se dit qu'on ne va pas être trop mal. Sylvie nous dit que le repas est servi à 19h. On profite du temps qu'il nous reste pour défaire nos bagages, faire le tour de la propriété ainsi que quelques photos. Malheureusement, le temps n'est pas à la fête. Il y a beaucoup de nuages et surtout beaucoup de vent. A 19h, on se dirige vers le Fare principal. Nous sommes toujours accueillis par Sylvie et Jacques. Ils nous proposent un petit cocktail maison avec les fruits du jardin et le rhum aromatisé à la vanille de Taha'a.  Le mélange était assez épais mais très bon. On nous annonce ensuite les plats. En entrée, salade de coquilles Saint Jacques puis chevrettes au Curry et en dessert un petit Motu (fromage blanc local). Le cuisinier, Alphonse, un peu efféminé, ressemble au vendeur de paréo  du marché de Papeete. Pendant le repas, Jacques nous parle de l'île et des productions locales. Il nous montre les fruits de l'île. On évoque également les excursions proposées par l'hôtel. Nous optons pour un tour de l'île avec lui, en voiture, demain matin avec visite d'une ferme perlière et d'une vanilleraie et une excursion sur un motu samedi matin. Le repas, qui était excellent, se termine avec un petit rhum vanille, sympa! Nous prenons congés de nos hôtes et rentrons à notre bungalow. Le bilan de la journée est très positif concernant l'hôtel et va s'y plaire!! Ce soir, on veille on se couche à 21h.

....

Biz

Les KilikolosKilikolos