Malgré ce réveil nocturne, on se lève à 6h30. Le petit déjeuner est servi à 8h. Ce matin, Alphonse a failli nous oublier. Elle se croyait déjà en vacances. Et oui, il n'y a plus de client après nous ! Elle est à l'heure, mais s'excuse quand même. Nous profitons de ce dernier petit déjeuner avec confiture de papaye, yaourt à la mangue et jus d'ananas au bord du lagon. On a prévu de faire une randonnée aujourd'hui. On part donc rapidement vers 8h30, avant qu'il ne fasse trop chaud, en direction de la piste traversière. On monte vers le belvédère du col Vaitoetoe. La ballade est splendide dans la végétation, les jardins verts et très agréables car elle est à l'ombre. Le chemin monte doucement au départ puis s'intensifie pour être très très pentue sur la fin . On croise un 4X4 pour touristes, ce qu'ils peuvent être faineants ces touristes ! Au bout de 1h30 de marche, on arrive au  belvédère. On a une vue sur toute les baies de l'île avec toute les nuances de bleu du lagon et les nuances de vert de la végétation. Le groupe de touristes est aussi là. Ils font une dégustation de fruits en compagnie des poules et des coqs. Ils posent des questions bizarres : "est ce que les poules (dans la nature) pondent des oeufs ?" ou "y a t'il quelqu'un qui leur donnent à manger ?". Surement des parisiens... No comment... Ils repartent rapidement. Nous on reste admirer la vue. On est seuls avec les poules. Au moment de partir, on entend un bruit de moteur. Aprés quelques minutes, un scooter apparait... Ils sont fous, vue la pente et l'état de la piste, seul un 4X4 peut passer. On redescend tranquillement par le même chemin. On profite de cette dernière promenade. La chaleur commence à se faire sentir sur la fin de la ballade. Une fois arrivés, nous prenons une bonne douche, puis nous allons faire un grand plouf dans la piscine. Ca y est, Caro arrive enfin à nager sous l'eau (c'est pas trop tôt !). On ne reste pas longtemps sur les transats, il fait trop chaud. On repart à notre bungalow pour manger notre dernier jambon-chips. on prépare nos bagages tristement. Le départ est prévu à 17h. A 16h30, nous allons au Fare principale pour régler nos dettes. Sylvie et Jacques nous offrent un cadeau de départ. Ce sont des fuseaux (des coquillages) avec un petit supplément : une gousse de vanille offert par Alphonse. Elle est trop génial cette Alphonse, Maururu !!! Nous prenons un dernier jus de goyave et d'ananas offert par nos hôtes avant de voir Teva arriver (Ouf !!!). Nous quittons Sylvie sur le ponton et nous partons sur le bateau, à l'arrière cette fois pour éviter d'être mouillé. Ca a presque marché... A bout d'une demi heure, on arrive à l'aéroport. Jacques et Teva amènent nos bagages jusqu'à la pesée. On se dit au revoir. On a vraiment l'impression d'être avec des amis. Au revoir Jacques et Teva ! En attendant l'avion, un bruit familier et étrange à la polynésie nous interpelle : une cornemuse (irlandaise ou écossaise !)... Il a eu pas mal de succès. Notre avion, prévu à 19h, est en retard de 15 min. Ca va, notre avion pour paris est à 23h30 et il faut 45 min pour aller à papeete. Voilà, 19h15, c'est l'heure de départ d'un long périple avec 4 avions différents. Durant ce premier vol, on nous offre un jus d'ananas. On arrive à Papeete à 20h et on récupère nos bagages pour les réenregistrer immédiatement pour Bordeaux. Nos estomacs nous oblige à nous diriger vers un snack pour manger un sandwich jambon-fromage. Ensuite, on va en salle d'embarquement où il ne reste plus qu'à attendre. On embarque à 22h45 place 17G et 17F. On dort une bonne partie du vol (il fait nuit). On arrive à Los Angeles à 10h. Il fait beau et la température est de 18°C. On effectue le traditionnel passage de sécurité après un petit tour en bus, puis on attend en salle de transit. On réembarque à 11h30, c'est moins long qu'à l'aller. Le policier qui nous contrôle est super sympa, ce qui plutôt rare aux Etats Unis. On décolle à 12h30. Après une mauvaise manipulation, l'écran TV de Caro est bloqué. Comme il y a beaucoup de places de libre, nous déménageons place 18G et 18F. Durant le vol, le commandant nous signale qu'on a une vue magnifique sur le Grand Canyon du Colorado. C'est super chouette ! On regarde des films : Forbidden kingdom pour Seb et Jackpot pour caro... Pas terrible... Le voyage est long. On arrive à 8h30 à Paris. Il fait pas beau et Charles De Gaulle, c'est le bordel! On a aussi droit à un bus pour aller à la salle de débarquement. On retrouve notre bonne vieille France avec des gens stressés, qui courent dans tout les sens et qui râlent. Ca fait vraiment bizarre ! Après être arrivé au terminal 2F, on doit repasser toute la sécurité. C'était beaucoup plus rapide à Papeete. Arrivé en salle d'embarquement, on lit le journal pour se remettre un peu au courant: c'est toujours la crise financière qui domine. On appelle Patricia pour confirmer l'heure de notre avion. Heureusement, car elle ne savait plus si on arrivait aujourd'hui ou demain. On décolle à 11h30 pour Bordeaux, c'est notre dernier avion. On a le droit à une petite collation : gateau au fenouil et jus de pomme. On arrive à 12h30. Nos bagages sont dans les premiers. On a failli se faire intercepter par la douanes. Ils hésitent, mais nous laissent finalement passer. Patricia est là avec sa Fiat Panda. Décidement, c'est un voyage sponsorisé par Fiat. On retrouve notre petite Coquille et notre appart. On est bien content d'être arrivé. On est le 14 Octobre, il est 13h. C'est fini...

Fin

Gros bisous à tous ceux qui ont eu le courage de nous lire et aux autres aussi.

Maururu pour ce merveilleux cadeau de mariage!

Les Kilikolos.